Les avantages fiscaux liés à la garde d’enfant

Faire garder son enfant est toujours une décision importante qui demande réflexion. En effet, nous hésitons volontiers avant de confier notre descendance à une tierce personne. Pourtant, parfois nous n’avons pas le choix ! Il faut bien trouver une solution lorsque les deux personnes du couple travaillent ou lorsqu’il s’agit d’une personne seule avec enfant qui doit également faire face à des obligations professionnelles.

 

Certes, la famille proche (parents, frères et sœurs) ou les amis peuvent parfois être des solutions ponctuelles mais toujours provisoires. Dans bien des cas, il est inévitable de faire appel à une . Mais au-delà des craintes parentales, parfaitement compréhensibles, faire garder son enfant présente bien des avantages.

 

Déjà, en France, il existe plusieurs solutions prévues pour aider les personnes seules et les couples avec enfant. Il est évident que la garde d’enfant est une charge financière conséquente et pour ces raisons, il existe plusieurs solutions d’aides qui se répercutent sur les impôts. En effet, sous certaines conditions, les couples ou les parents célibataires avec au moins un enfant peuvent avoir recours à plusieurs alternatives.

 

On peut distinguer deux types d’aides différents : la réduction d’impôt pour la garde d’enfant à domicile et la réduction d’impôt pour la garde d’enfant à l’extérieur, que ce soit chez une nounou ou dans une garderie spécialisée.

 

Concernant la garde d’enfant à domicile, solution qui dans la plupart des cas représente aussi la facilité pour les parents, il est possible de déclarer aux impôts les charges annuelles concernant le personnel qui travaille à la maison. Dans notre cas, cela concerne la garde d’enfant, mais ces réductions fiscales concernent aussi d’autres branches de travailleurs à domicile (jardinier, femme de ménage, soutien scolaire, etc.). Que vous soyez seul ou en couple avec au moins un enfant, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt correspondante à 50 % des charges en respectant un plafond de 15 000 euros. Faire travailler quelqu’un chez soi est une solution de facilité mais aussi un gain en termes de sécurité. Pour bénéficier de telles aides, il faut évidemment que la personne soit déclarée et puisse attester de ses compétences en termes de garde d’enfant.

 

Dans le cas de la garde d’enfant à l’extérieur, c’est le même principe mais le plafond est plus bas et correspond à 2300 € par enfant. Pour plus de facilité, pensez à demander l’aide d’une nounou proche de chez vous. Pensez au déplacement, surtout si vous êtes une personne seule avec enfant. Évidemment, pour les couples, l’organisation est peut-être un peu plus aisée mais l’idéal est certainement de faire appel à une nounou ou une garderie proche du domicile ou du lieu de travail. Faire garder votre enfant par un professionnel est aussi un gage de sécurité.

Mots clés: , , , , ,

Articles relatifs