LA GARDE D’ENFANTS ET LES IMPOTS

 

Lorsque les deux parents travaillent, il n’y a pas d’autres solutions que de faire garder son enfant. C’est une solution onéreuse qui nécessite un budget conséquent. Pourtant, il existe des possibilités pour réduire cette charge, grâce à des avantages fiscaux. En effet, selon le cas, il est possible de bénéficier soit de réduction soit de déduction fiscale.

 

Dans le cas où l’enfant est gardé hors du domicile, les parents peuvent obtenir, sous conditions, un crédit d’impôt qui correspond à 50% des sommes déclarées. Il faut savoir que la somme maximum autorisée est de 2300 € par enfant, soit un crédit de 1150 € pour chaque enfant. Le ou les enfants doivent être à la charge des parents et avoir moins de 6 ans au 1er janvier de l’année d’imposition. Par exemple, pour la déclaration d’impôt sur le revenu en 2012, votre enfant doit avoir moins de 6 ans le 1er janvier 2011. De plus, la garde de l’enfant doit correspondre à un des cas suivants : garde par un centre de loisirs, garderie scolaire, crèche ou halte garderie, ou bien garde par une assistante maternelle agréée. Vous devez donc déclarer les sommes versées pour ces services en déduisant les éventuelles aides pour la garde d’enfant versées par la Caisse d’Allocations Familiales ou par votre employeur, sous la forme d’indemnités pour frais de garde.

 

Dans le cas où vous faites garder votre enfant à domicile, les modalités changent, mais il existe également des solutions pour bénéficier de réduction ou de crédit d’impôt pour l’embauche d’un salarié à la maison. Cette solution est aussi valable pour d’autres prestations telles que les travaux ménagers, l’entretien de la maison, les travaux de jardinage, l’assistance aux personnes âgées, le soutien scolaire et dans le cas qui nous concerne, la garde d’enfant.

 

Pour bénéficier d’un crédit d’impôt, vous devez être salarié ou avoir été inscrit au moins trois mois au Pôle Emploi durant l’année où vous avez effectué les dépenses pour la garde d’enfant à domicile. Pour les personnes mariées ou pacsées, il faut que ces conditions soient remplies par les membres du couple. Si ces conditions ne sont pas remplies, il est alors possible d’obtenir une réduction d’impôt. Le plafond maximum des dépenses à déclarer est de 12 000 €,  majoré de 1500 € par enfant à charge avec une limite fixée à 15 000 €. A la première embauche de la personne qui gardera vos enfants, vous pourrez obtenir une augmentation de ce plafond. Le crédit d’impôt correspond à 50 % des dépenses déclarées, soit pour une somme de 15000 €, un crédit d’impôt de 7 500 €.

 

 

 

Mots clés: , , , , ,

Articles relatifs