Choisir une nounou qui propose des activités d’éveil

A une époque où l’on parle de plus en plus de pédagogie et d’éveil des enfants, on pourrait penser que les professionnels de la garde d’enfant sont tous à jour sur ce point. Or, ce n’est pas forcément le cas et il arrive que certaines nounous ou assistantes maternelles ne fassent pas d’activités d’éveil  avec les enfants. Cependant, dans la majorité des cas, une professionnelle va proposer de telles activités à votre enfant ; mais lorsque vous choisirez la personne en charge de la garde de votre enfant, ayez en tête les activités d’éveil. Il suffit de préciser à l’embauche que c’est important pour vous.

 

Pour vous aider à comprendre ce qu’une nounou doit proposer comme activités et jeux pour l’éveil d’un enfant, voici une petite liste non exhaustive des points qui peuvent être abordés et qui sont considérés comme des activités d’éveil : le chant, la danse, la cuisine, les histoires, les jeux de groupes et de sociétés, les jeux d’emboîtements de type légo, les jeux sensoriels de toucher, la peinture, la pâte à modeler, etc. Vous voyez donc que la nounou a largement de quoi faire et il lui est donc assez simple de trouver une activité dans laquelle elle se sent le plus à l’aise.

 

Il se peut qu’une nounou de la vieille école favorise les moments de câlins et de tendresse. Évidemment, c’est aussi très important, mais si votre nounou est dans ce cas, n’hésitez pas à lui parler franchement et à lui proposer de faire des activités d’éveil pour votre enfant. Il est loin le temps où la garde d’enfant se limitait seulement à nourrir et changer le bébé.

 

N’oubliez pas que les premières années de vie d’un enfant sont essentielles pour son développement futur. Le bébé est en plein apprentissage et c’est justement très important qu’il s’éveille à travers différents jeux et activités. Quand les parents sont absents, c’est donc à la nounou d’endosser ce type de responsabilité, et soyons francs, la majorité des assistantes maternelles sont ravies de devoir jouer avec les enfants. C’est un excellent moyen d’échanges et cela donne une autre dimension à la garde d’enfant.

 

Si vous faites appel à une nounou agréée, précisez bien l’importance que représente pour vous l’éveil de votre enfant, car si désormais la majorité des professionnelles de la garde d’enfant proposent ce type d’activité, certaines doivent encore être motivées par les parents. Et si jamais vous rencontrez de la résistance, changez de nounou !

Mots clés: , , , , ,

Employer une nounou : quels avantages fiscaux sont applicables ?

Si vous embauchez une par la garde d’enfant, sachez que dans la majorité des cas, vous pourrez bénéficier d’aides financières sous forme d’avantages fiscaux. Il existe plusieurs cas de figures et selon que vous faites appel à une qui travaille chez vous ou qui garde votre enfant à l’extérieur, ceux-ci peuvent varier. Prenons le temps de bien comparer les deux principaux cas : la garde d’enfant à domicile et l’embauche d’une qui travaille chez elle.

 

Si votre nounou effectue la garde d’enfant à votre domicile, elle sera considérée comme du personnel travaillant à votre domicile. Une réduction fiscale spécifique est prévue pour l’embauche de personne chez soi. La nature du travail n’est pas exclusivement liée à la garde d’enfant. Cette réduction fiscale peut aussi s’appliquer dans le cas de l’embauche d’une femme de ménage, d’un jardinier, d’un professeur à domicile, etc. D’une façon générale, toute personne qui travaille chez vous, que ce soit une nounou ou un autre corps de métier vous permet de bénéficier de cette réduction.

 

La réduction fiscale correspond alors à 50 % des charges déclarées à hauteur maximal de 12 500 euros. Ce plafond peut être majoré de 1 500 € par enfant dans la limite de 15 000 euros. Si vous avez deux enfants et que vous déclarez 15 000 € de charges annuelles concernant l’embauche de votre nounou, vous bénéficierez ainsi de 7500 € de réduction sur vos impôts annuels.

 

Il est également possible que vous fassiez appel à une garde d’enfant telle qu’une assistante maternelle qui exerce chez elle. Si votre nounou travaille chez elle, vous pourrez également bénéficier d’une réduction fiscale mais les conditions sont quelque peu différentes. Cette fois, vous devez déclarer la somme dédiée à l’embauche d’une nounou pour chaque enfant concerné. Vous pouvez déclarer jusqu’à 2 300 € pour chaque enfant. La réduction correspondra à 50 % de la somme déclarée pour la garde d’un enfant à l’extérieur de votre domicile. Sachez également que la garde d’enfant dans un établissement spécialisé est également concernée.

 

Maintenant que les choses sont un peu plus claires, il serait dommage de se priver de l’aide d’une nounou. De nombreuses femmes se consacrent uniquement à la garde de leur enfant en délaissant parfois leur carrière professionnelle. Avec cette aide fiscale, les femmes ont désormais le choix et il devient moins onéreux d’embaucher une nounou, que ce soit chez soi ou ailleurs.

Mots clés: , , , , ,

Quelques conseils pour la garde d’enfant hors de chez vous

Bien qu’il existe des nounous qui peuvent venir travailler au domicile des parents, il peut arriver que cette solution ne convienne ni aux parents ni à la . En effet, bon nombre de parents ont recours à des solutions de garde d’enfant hors de chez eux : garderie ou assistante maternelle.

 

La première chose à faire est de contacter les organismes qui peuvent vous donner une liste de nounous agréées dans votre secteur. Vous pouvez contacter votre mairie, le centre de PMI (Protection Maternelle et Infantile) le plus proche ou votre CAF. Les solutions de garde d’enfant proposées dans ces organismes sont officielles. Vous mettrez ainsi toutes les chances de votre côté pour trouver une nounou expérimentée et agréée. C’est utile pour bénéficier de déductions fiscales.

 

Ensuite, n’hésitez pas à appeler la nounou de votre choix pour un premier contact téléphonique. Évidemment, la voix n’est pas un critère de sélection, mais vous verrez déjà si ça peut accrocher ou pas. Une nounou chaleureuse au téléphone est déjà un bon signe, vous ne croyez pas ?

 

Arrangez un premier rendez-vous avec votre future nounou et soyez attentive à la relation qu’elle peut avoir avec votre enfant. N’oubliez pas que votre bout de chou va passer de longs moments avec sa nounou. Il est essentiel que le contact avec la personne en charge de la garde d’enfant s’établisse rapidement et soit enrichissant pour votre enfant. Si lors d’un premier entretien, la candidate prend d’elle-même votre enfant dans ses bras et fait preuve de délicatesse et d’attention, c’est également un signe positif.

 

Ne perdez pas de vue également, que votre enfant va donc vivre dans un environnement différent. N’hésitez pas à demander un second rendez-vous au domicile de la garde d’enfant avec votre conjoint. L’idéal serait également de rencontrer le conjoint de votre nounou ainsi que ses enfants. Même s’ils ne sont pas en charge de la garde de votre enfant, il est important de définir l’environnement dans lequel il va évoluer durant la journée.

 

Il est aussi essentiel de questionner votre future nounou sur le maximum de points. N’oubliez pas par exemple de savoir si elle assure la garde d’enfant malade. Pour cerner son niveau de compétence, demandez-lui de vous décrire une journée type consacrée à la garde d’enfant. Parlez des questions de sécurité et des règles alimentaires. Une visite au logement de votre nounou permet bien évidemment de vous rendre compte par vous-même des mesures de protection présentes ou absentes.

Mots clés: , , , , ,