Pour une meilleure qualité des prestations de « soin et éveil » pour votre enfant, préférez une nounou déclarée

Tout parent s’attache à ce que son enfant (ou ses enfants) bénéficie des meilleurs soins dès son plus jeune âge, d’autant plus que l’on sait désormais que les premières années de la vie d’un enfant sont primordiales pour son développement physique mais aussi psychologique.

 

Il est donc tout à fait légitime de vouloir le meilleur pour son enfant et c’est pourquoi, il convient de prendre le temps de choisir une bonne . Évidemment, il est important d’étudier le parcours des candidates ainsi que leurs diplômes et expériences professionnelles. Mais un autre point peut aussi vous aider à juger de leur niveau de compétences, surtout dans le cas des nounous qui exercent chez elles : c’est leur agrément.

 

En effet, une assistante maternelle non agréée n’est pas reconnue par l’Etat, et donc n’est pas réellement déclarée. Alors, il sera en effet impossible de demander des aides et des déductions fiscales, mais surtout vous n’avez aucune preuve officielle de ses compétences. Dans ce cas, nous vous conseillons de chercher une nounou agréée, c’est une garantie supplémentaire.

 

Si vous faites garder votre enfant chez vous, il est plus compliqué de se servir de ce critère comme moyen de sélection, car aucun diplôme n’est obligatoire pour travailler comme nounou chez les parents de l’enfant. Il s’agit donc d’éplucher les CV et de passer du temps à l’entretien pour débusquer la personne qui correspond à vos attentes.

 

Peut-être serez-vous tenté, par souci d’économie ou par paresse, de ne pas déclarer une nounou qui travaillerait chez vous. Et bien, c’est une grosse erreur, non seulement parce que c’est illégal, mais c’est surtout un risque supplémentaire pour votre enfant, qui ne sera pas couvert en cas d’accident (ce que nous ne souhaitons pas, évidemment!).

 

De plus, ne pas déclarer votre nounou présente aussi un risque pour vous, car en cas de contrôle ou de problème, et si elle se retourne contre vous, vous êtes le seul responsable et vous risquez une peine de prison (dans les cas très graves) et plus généralement une amende.

 

De plus, il n’y a aucun intérêt à ne pas déclarer une nounou qui travaille chez vous, car au final, vous pourrez bénéficier de déductions fiscales, et cela vous reviendra moins cher que d’embaucher une personne non déclarée. Il en va également de l’intérêt de votre nounou qui possède ainsi un statut officiel.

Mots clés: , , , , ,

Une nounou déclarée, un gage de qualité ?

Avant de rentrer dans le débat des compétences et des qualités des nounous déclarées ou non, il est très important de préciser qu’il est obligatoire de déclarer toute personne qui travaille chez vous ou pour vous. Pour plus de clarté, nous allons diviser ce sujet en deux : la garde d’enfant à domicile et la garde d’enfant à l’extérieur, car il y a quelques différences.

 

Parlons en premier des gardes d’enfants à domicile. Dans ce cas, vous êtes l’employeur direct de votre et vous êtes ainsi tenu de la déclarer. Si ce n’est pas le cas, vous risquez des amendes importantes et même dans certains cas, des peines de prison. Voilà sur le plan légal ! D’un point de vue sécurité, il est évident que si vous embauchez une personne, vous pouvez exiger d’elle les diplômes et les compétences garantissant son savoir-faire. Il en va de la santé de votre enfant.

 

De plus, si un accident arrive, vous ne serez pas couvert (et votre enfant non plus) si la personne qui s’occupe de lui s’avère être une nounou non déclarée. Sachez qu’il n’y a aucun intérêt à ne pas déclarer une nounou qui travaille chez vous, car il existe des déductions fiscales conséquentes qui réduisent considérablement le prix. Une nounou non déclarée est ainsi plus chère et plus risquée.

 

Dans le cas où vous faites garder votre enfant par une assistante maternelle ou une nounou qui s’occupe d’enfants chez elle, vérifiez qu’elle déclare son activité et qu’elle dispose des agréments nécessaires pour exercer à son domicile. Cela prouve qu’elle dispose (au moins d’un point de vue théorique) des compétences nécessaires pour s’occuper d’un enfant en bas âge.

 

Si votre nounou n’est pas agréée, soyez vigilant, car rien n’indique qu’elle a vraiment les qualifications indispensables pour s’occuper de votre enfant. De plus, elle n’est pas assurée en cas de problème. Il convient donc d’être très prudent lors du choix de votre nounou. Certes, rien ne prouve qu’une personne agréée est réellement douée, mais nous vous conseillons, si vous êtes amené à choisir une nounou, de ne pas sélectionner une personne non agréée ou non déclarée. Pour nous, c’est éliminatoire d’office, autant ne pas prendre de risques.

 

En prime, si vous ne déclarez pas la personne qui s’occupe de votre enfant et qui travaille chez vous,  ou bien si votre assistante maternelle n’est pas agréée, vous ne pourrez pas bénéficier des avantages fiscaux existants qui permettent de réduire considérablement les coûts de la garde de votre enfant.

Mots clés: , , , , ,

Pour bénéficier d’avantages fiscaux suite à l’embauche de votre nounou, pensez à la déclarer

Soyons lucide, souvent le baby-sitting n’est pas déclaré. Bon nombre d’entre nous avons déjà fait un peu de baby-sitting quand nous étions adolescents ou jeunes adultes et avons reçu un billet en échange de nos services. Il est clair qu’occasionnellement, cela se comprend, mais si vous embauchez quelqu’un de façon régulière, alors c’est toute autre chose.

 

Déjà, ne pas déclarer quelqu’un qui travaille chez vous est illégal. S’il y a un contrôle ou si votre employé porte plainte, vous avez tout faux : vous encourez une amende, et même dans certains cas une peine de prison, mais il existe d’autres risques bien plus importants. Il est évident que si vous faites garder votre enfant par une , une des préoccupations majeures sera son bien-être, or sachez deux choses : une personne non déclarée (que ce soit chez vous ou quelqu’un qui garde vos enfants à l’extérieur) ne possède peut-être pas les diplômes et les compétences nécessaires, et surtout en cas de problème, vous ne serez certainement pas couvert.

 

En plus, déclarer votre nounou vous permet de bénéficier de réductions fiscales conséquentes. Cela dépend des cas de figure. Prenons dans un premier temps le cas où votre nounou travaille chez vous. Si c’est le cas, vous pourrez déduire 50 % des dépenses occasionnées à hauteur de 12 000 euros. Cette réduction rentre dans le cadre des aides fiscales concernant l’embauche d’une personne à domicile. Pensez-y, c’est très intéressant financièrement et il est clair que payer une personne au   « noir » vous reviendra au final plus cher, c’est certain !

 

Si vous faites garder votre enfant hors de votre domicile, il existe également des aides si les prestations sont faites par des personnes agréées (donc déclarées) et si votre enfant a moins de 6 ans. Si vous respectez ces conditions, vous pourrez avoir droit à des réductions d’impôts correspondant à 50 % des dépenses déclarées. Dans ce cas, le plafond est de 2300 € par enfant gardé à l’extérieur (soit en garderie, soit chez une assistante maternelle agréée).

 

D’un point de vue financier, il est ainsi très avantageux de déclarer la nounou qui s’occupe de votre enfant. Nous en avons un peu moins parlé, mais c’est aussi plus prudent pour la sécurité et la santé de votre enfant !

Mots clés: , , , , ,